Nous sommes nombreux à tenter de consommer de façon responsable au quotidien, mais pourquoi cela semble-t-il principalement s’appliquer à l’alimentaire tandis que dans le domaine de la mode, nous achetons sans savoir qui a réalisé nos vêtements, dans quelles conditions ou encore quel impact cela a sur notre environnement et même sur notre santé ?

L’effondrement du Rana Plazza en 2013 est entre autres l’une des preuves accablantes du fait que nous avons fermé les yeux trop longtemps sur ce qui nous permet d’acheter des vêtements à des prix incroyablement bas… Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ! Si vous souhaitez en savoir plus sur les raisons pour lesquelles il est nécessaire de faire évoluer l’industrie de la mode, nous vous invitons à regarder des films comme The True Cost ou encore le numéro récent de Cash Investigation : « Coton : l’envers de nos t-shirts« .

La mode est la 2ème industrie la plus polluante après le pétrole et de nombreux êtres humains respirant au quotidien les pesticides des champs de coton ou sont intoxiqués par les produits chimiques nécessaires tout au long de la chaine de production des vêtements et qui polluent actuellement 70% des cours d’eau chinois.

Pour autant, on est d’accord : la mode est pour beaucoup de femmes, un mode d’expression, une traduction de nos humeurs, un moyen de se mettre en valeur ! S’habiller devra donc toujours être un plaisir pour les amoureuses de la mode, et ce, même si elles souhaitent être vigilantes sur la provenance et l’impact écologique de leurs vêtements.

Ce que propose Cœur Grenadine c’est donc de produire et de consommer différemment la mode pour qu’elle reste chouette et bien dans ses baskets !